Les casinos aux États-Unis

Si le jeu est régi par des lois fédérales, ce sont les états qui sont libres d’autoriser ou d’interdire les loteries, pari mutuels ou casinos. Seul le Nevada autorise le jeu sur tout son territoire, les autres états imposent des limites géographiques.

Dans certains états, seuls les autochtones – en tant que nations souveraines – peuvent gérer des casinos, tel est le cas du Nouveau-Mexique, de l’Oklahoma, de l’Arizona, l’état de New York ou de l’Oregon. D’autres états ont des casinos privés et des casinos autochtones sur leur territoire : la Californie, la Louisiane, le Mississippi par exemple.

Dans l’Oklahoma, les machines à sous sont dites de classe II, c’est-à-dire des machines qui sont synchronisées avec des bingos virtuels, contrairement aux machines à sous de Las Vegas qui sont de classe III et qui font usage de générateurs aléatoires de nombres.

Parmi les cas les plus curieux, l’état du Missouri n’autorise que des casinos sur les bateaux, or le plus souvent ces « bateaux » ne sont que des structures permanentes reliées à des bâtiments sur la berge. De plus, dans cet état, il est interdit de perdre plus de 600 $ par jour et les machines ne fonctionnent qu’avec une carte d’identité magnétique.

Une pensée sur “Les casinos aux États-Unis

  • septembre 1, 2009 à 3:03
    Permalink

    Le Kansas va ouvrir des Casinos : Revenue-hungry Kansas will be owner of new casinos
    « Now, Kansas is poised for an unlikely distinction: It’s about to get into the casino business, not merely by blessing gambling and taxing the profits but by becoming the legal owner of the casinos themselves. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *