Le monument d’Oklahoma City

okla Ceux qui n’ont pas laissé le 11 septembre occulter le plus grand acte terroriste interne des Etats-Unis d’Amérique se souviennent de la violence de la destruction du bâtiment fédéral d’Oklahoma City le 19 avril 1995.

Cet acte, fomenté par deux – voire plus – miliciens extrémistes (Timothy McVeigh et Terry Nichols), a traumatisé cette ville, l’état et le pays.

Aujourd’hui, au cœur même de cette ville, le lieu de cet acte lâche est devenu un lieu de recueillement et de mémoire.

okla2 Loin des projets commémoratifs ostentatoires, le monument en soi est d’une simplicité extrême : un parc verdoyant sur lequel se trouvent autant de chaises vides que de victimes, le tout agencé avec précision entre deux arcs symbolisant les limites physiques de l’ancien bâtiment.

Site officiel : www.oklahomacitynationalmemorial.org
Voir aussi : Wikipedia (fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *