Hagan, ville fantôme

IMG_2502 Les villes fantôme sont légion aux Etats-Unis d’Amérique, signe d’une expansion trop rapide et mal gérée au XIXe siècle. Aujourd’hui, elles sont en ruines, parfois pour le plus grand plaisir du voyageur aguerri.

Au Nouveau-Mexique, l’une des villes fantômes les plus intéressantes se nomme Hagan en l’honneur de principal investisseur un certain William Hagan, convaincu que cette ville serait bientôt une plaque tournante de l’intérieur du pays. Quand la mine de charbon fut tarie, la ville fut progressivement abandonnée avant la Seconde Guerre mondiale.

hagan Il y a deux moyens de se rendre à Hagan, l’une étant longue et tortueuse nous la laisserons aux aventuriers. Avec une voiture tout terrain, prenez la route 25 (Albuquerque – Santa Fe) et prenez la sortie du casino San Felipe Casino Hollywood. Traversez le parking puis prenez la route 53. Hagan se trouve à 16 kilomètres de cette sortie d’autoroute.


Une pensée sur “Hagan, ville fantôme

  • octobre 20, 2011 à 10:45
    Permalink

    Avertissement – il semblerait que cette ville se trouve sur une propriété privée et que l’accès y est désormais réglementé. Une entreprise sous le nom de New Mexico Jeep Tours serait la seule accréditée pour y organiser des visites guidées.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *