L’opéra de Santa Fe

autorouteversopera Même si vous avez une certaine maîtrise de la langue anglaise, il est fort peu probable que vous soyez intéressé par une soirée avec des comédiens dont l’humour est souvent enrobé de calembours, jeux de mots et références culturelles peu connues des étrangers.

Par contre un opéra, peu importe la langue, s’apprécie quand on est mélomane ou inconditionnel de ce genre classique. Que ce soit Carmen ou Don Giovanni, pas nécessaire de comprendre l’anglais, ou l’italien !

Si vous êtes donc à Santa Fe et que vous cherchez des activités pour vos soirées, pourquoi ne pas vous rendre à cette scène en plein air. Le spectacle d’un coucher de soleil sur les montagnes de Jemez lors d’une présentation de La Traviata est une expérience unique et mémorable.

Attention cependant, les billets se vendent parfois très cher et longtemps à l’avance, alors organisez vous en conséquence, ou tentez d’obtenir les dernières places invendues dans les dernières heures précédant le spectacle. Certes cela ne comporte aucune garantie, mais si la chance vous sourit, vous pourriez assister à un spectacle unique pour trois fois rien !

Notez que l’opéra de Santa Fe se trouve à 11 kilomètres au Nord de la ville. La structure actuelle date de 1998 et fut conçue par les architectes new-yorkais dirigés par James Polshek. Avec plus de 2100 places assises et 100 places debout, les spectateurs sont orientés vers l’Ouest sous un chapiteau qui recueille l’eau de pluie à la hauteur de 230 000 litres par an !

L’opéra de Santa Fe : www.santafeopera.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *