Les autochtones de l’Oklahoma

Les nations Cheyenne, Arapaho et Choctaw

L’image de ces nations autochtones est teintée en Amérique par une industrie cinématographique biaisée et en France par une image caricaturale héritée de la bande dessinée et la forte consommation des produits cinématographiques précités. Que sont aujourd’hui devenus les Cheyenne, les Choctaw et Arapaho de l’Oklahoma ?

Dans ce large état ultra-conservateur situé entre l’Arkansas à l’Est, le Kansas au Nord et le Texas à l’Ouest les nations autochtones l’Oklahoma ont obtenu après maintes négociations le droit de tenir des établissements de jeu. Ce sont près d’une centaine de Casinos qui se trouvent à travers l’état sur ces terres autochtones. Certains de ces établissements de jeu sont situés à quelques mètres à peine des lignes frontalières de l’état afin d’attirer les habitants des états voisins ou sont aujourd’hui interdits  ou sévèrement limités les jeux de hasard : tel est le cas du Casino Chocktaw de Pocola, à moins de 100 mètres de la frontière avec l’Arkansas voisin et la petite métropole de Fort Smith.

Source de revenus conséquents, les établissements de jeu ont permis à ces nations de revivifier leurs économies et de créer non seulement de l’emploi pour les membres de leurs communautés, mais aussi pour les habitants non indigènes des contrées proches. Ainsi, il n’est pas rare de voir des concierges et employés blancs ou afro-américains, travaillant pour des autochtones, une image économique et sociale à peine imaginable par le passé.

Ces communautés restent cependant préoccupées par de nombreux fléaux. À en juger par la presse régionale, de nombreux projets sont en cours pour combattre la violence conjugale et les méfaits de la drogue, notamment les metenphétamines. Les revenus des établissements de jeu permettent donc à cette société de mettre sur pied de nombreux programmes afin de lutter contre cette dure réalité ainsi que la promotion de leur propre histoire. Ainsi, le dernier numéro du journal Cheyenne et Arapaho Tribal Tribune font la part belle aux célébrations commémorant le massacre de Sand Creek en 1864 tenues chaque mois de novembre, réunissant les membres de cette nation aujourd’hui habitants des états du Montana, du Wyoming, du Colorado et de l’Oklahoma.

Sources : Cheyenne et Arapaho Tribal Tribune – Oklahoma Casinos Entertainment – www.ocemagazine.com

Une pensée sur “Les autochtones de l’Oklahoma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *