L’Ontario – Presque l’Amérique

IMG_1767 Les Ontariens sont des Canadiens, nul ne le niera, cependant cette province fut peuplée essentiellement par des Américains ayant fui les États-Unis lors de la guerre d’indépendance [1775–1783]. Ces « loyalistes », parfois plus royalistes que la Reine, sont toujours très fiers de leurs racines britanniques et peuplent le Sud, le Sud-Ouest et le Centre de cette grande province. Au Nord, l’influence francophone est évidente malgré la domination de la culture anglo-canadienne, mais que personne ne s’y trompe, c’est à l’exception des autochtones, le peuple le plus ancien de la province.

En dehors de ces influences qui remontent à la fondation même du pays, il y a la riche région dite du Grand Toronto qui s’étend d’Hamilton à Oshawa. Contrairement au reste de la province, le Grand Toronto est une mégalopole aux influences multiculturelles évidentes. Avec des immigrés et des citoyens originaires de plus de 170 nationalités, Toronto et sa région forment un ensemble hétérogène original qui n’est pas sans rappeler les grandes métropoles américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *