George Washington et l’esclavage, les preuves archéologiques

A Philadelphie, ville capitale des États-Unis au début de la jeune République, des fouilles archéologiques autour des fondations de la première maison des présidents américains (George Washington et John Adams) ont révélé l’existence de couloirs secrets utilisés par les esclaves du 1er président des États-Unis.

Ces passages permettaient aux neufs esclaves, dont son cuisinier en chef Hercule, de faire leur travail sans être vus par les hôtes du président américain. Bien que soit un fait établi historiquement, l’esclavage pratiqué par George Washington n’eût jamais été aussi clairement démontré et cette découverte archéologique suscite les passions à Philadelphie.

Les activistes noirs de la ville se sont opposés à l’enfouissement des structures architecturales révélées et voudraient voir mis en exhibition permanente le résultat de ces découvertes. Certains blancs ont de la peine à mettre en parallèle la vie de leur premier président, quasi-sanctifié, et la réalité exposée par ces fouilles.

Source : EnAmerique.com
Site officiel : www.ushistory.org/presidentshouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *