Parler l’espagnol au Nouveau-Mexique

Los hispanohablantes de Nuevo México Cet état compte près de 43 % d’hispaniques issus d’anciens colons espagnols et d’immigrés récents. La langue espagnole est donc bien vivante aujourd’hui dans cet état et si vous voulez dialoguer dans cette langue, vos efforts seront les bienvenus. Attention cependant à ne pas vous limiter aux simples formules d’usage dans des circonstances ordinaires, cela peut être perçu comme une forme de paternalisme.… Lire la suite

Les cavernes de Carlsbad

Carlsbad, Nouveau-Mexique Entre Pecos Texas et Roswell au Nouveau-Mexique, dans le désert du Chihuahua, se trouve une série de cavernes à plus de 230 mètres de profondeur. Chacune des immenses « salles » souterraines ont été baptisées de noms évocateurs : la salle du lac vert, la salle avec la corde à cloche, la palace royal, la salle des géants…… Lire la suite

Le parc national Pecos

À mi-chemin entre Santa Fe et La Vegas (Nouveau-Mexique), le parc national Pecos est un site double. D’une part, les ruines d’un Pueblo dont la datation remonte au 14e siècle, et d’autre part les ruines d’une mission espagnole du début du 17e siècle, incluant une église construite avec les matériaux de la région. Le site fut abandonné au 19e siècle par les derniers habitants autochtones. Site officiel : www.nps.gov/peco… Lire la suite

L’autre Las Vegas

En espagnol, Las Vegas signifie tout simplement « la prairie ». Pas surprenant que ce nom ait été donné à plusieurs lieux outre la ville célèbre du Nevada. Située au Nouveau-Mexique, cet autre Las Vegas fut un temps plus connue que sa sœur toponymique. Située sur l’autoroute 25, à l’Ouest de Santa Fe en direction de Raton, cette petite ville tranquille est aujourd’hui peu connue des touristes. Avec son magnifique Plaza Hotel située sur la place centrale, Las Vegas est un exemple classique d’urbanité mexicaine coloniale et de Far Ouest américain.… Lire la suite

Hagan, ville fantôme

Les villes fantôme sont légion aux Etats-Unis d’Amérique, signe d’une expansion trop rapide et mal gérée au XIXe siècle. Aujourd’hui, elles sont en ruines, parfois pour le plus grand plaisir du voyageur aguerri. Au Nouveau-Mexique, l’une des villes fantômes les plus intéressantes se nomme Hagan en l’honneur de principal investisseur un certain William Hagan, convaincu que cette ville serait bientôt une plaque tournante de l’intérieur du pays. Quand la mine de charbon fut tarie, la ville fut progressivement abandonnée avant la Seconde Guerre mondiale.… Lire la suite