Le monument d’Oklahoma City

Ceux qui n’ont pas laissé le 11 septembre occulter le plus grand acte terroriste interne des Etats-Unis d’Amérique se souviennent de la violence de la destruction du bâtiment fédéral d’Oklahoma City le 19 avril 1995. Cet acte, fomenté par deux – voire plus – miliciens extrémistes (Timothy McVeigh et Terry Nichols), a traumatisé cette ville, l’état et le pays.… Lire la suite