Dallas et Fort Worth

Depuis Toronto au Canada, nous avons effectué un nouveau déplacement de l’ordre de soixante heures aux Etats-Unis d’Amérique. Avec un départ vendredi soir et un retour lundi matin,  c’est à Dallas et Fort Worth que nous avons décidé de passer un weekend de novembre.

dallas-triptic

Dallas, TX

Soyons francs et soyons brefs, Dallas n’est pas une ville touristique comme le peut être New York, Chicago ou San Francisco : c’est une ville d’un abord difficile et énigmatique.  Pour les passionnés d’histoire américaine, Dallas est un lieu intéressant pour une raison évidente, c’est ici que fut assassiné le président John Fitzgerald Kennedy le 22 novembre 1963, j’y reviendrai un peu plus loin.

Le centre-ville d’abord : entourée d’autoroutes surélevées (la 75, la 30, la 396, la 35), le quartier financier et administratif de la ville est sans grand intérêt à l’exception du trop célèbre Dealy Plaza. Elm, Mail et Commerce Street sont les trois principales artères qui forment ce centre peu convivial.

dallas-book

Dans le prolongement de ce quartier central, au-delà de l’autoroute 75, se trouve le quartier dit de ‘Deep Ellum’, c’est ici que vous trouverez quelques antiquaires mais surtout boites de nuit, salons de tatouage, des restaurants populaires : c’est le quartier branché mais qui pourrait facilement être en prise à un passage difficile. Voir Deep Ellum Texas

À proximité de ce quartier central, sur son flanc Nord-Ouest se trouve le quartier des musées dont le magnifique musée des Beaux Arts de la ville qui mérite le détour pour ses expositions permanentes et temporaires. De passage en Novembre 2012 ce fut l’occasion de voir une exposition sur les affiches publicitaires de Paris à l’époque de Toulouse-Lautrec. Voir le Dallas Museum of Art.

À proximité du musée des Beaux Arts se trouve un grand parc construit au-dessus d’une bretelle d’autoroute enterrée, c’est le Klyde Warren Park où l’on trouve familles, groupes et de nombreuses activités pour enfants. Innovateur, ce projet est déjà très populaire avec les habitants des quartiers avoisinants.

triptic-dallas-2

Mais le plus intéressant, notamment pour les férus d’histoire et d’urbanisme, c’est la présence d’une ligne de tramway historique qui circule en boucle depuis le Musée des Beaux Arts jusqu’au quartier huppé du West Village en passant par McKinney Avenue où l’on trouve un complexe commercial de haut niveau et de très nombreux bars et restaurants. Quatre trams ont été remis en fonction pour ce circuit sympathique, ce sont les tramways Rosie, Green Dragon, Matilda et Petunia.  Pour en savoir plus sur ce circuit gratuit : McKinney Avenue Transit Authority

Au Nord de ce dernier quartier, autour du carrefour de Oak Lawn Ave et Cedar Springs Road se trouve le quartier gai de la ville où les bars se nomment JR’s et Sue Ellen’s.

Si vous logez dans un des hôtels situés dans le coin de Market Center, Stemmons Freeway et Harry Hines Boulevard, vous vous sentirez un peu à l’écart et vous ne pourrez vous rendre en ville à pied sans une bonne petite trotte qui ne sera pas toujours intéressante. Mieux vaudra demander au concierge de l’hôtel si un service de navette vous permettra de regagner les lieux d’intérêts les plus proches.

Le président John Fitzgerald Kennedy

On ne peut visiter Dallas ou Fort Worth sans être constamment rappelé par un fait historique : c’est ici que fut assassiné le président des Etats-Unis. Je ne prendrai pas position dans cet article, ce n’est pas son but, mais soyez préparés à être exposé aux théories les plus alambiquées.

dallas-x

A Fort Worth, devant l’hôtel Hilton,  ancien Hôtel Texas, se trouve un mémorial consacré au président qui y passa sa dernière nuit. A Dallas, tout se passe autour de Dealey Plaza : vous y trouverez un musée, de nombreux personnages plus louches les uns que les autres qui voudront vous vendre leur salade, des complotistes et conspirationnistes de tout poil et des badauds imbéciles qui tentent régulièrement se faire prendre en photo sur la croix qui marque l’emplacement des balles qui auraient été tirées depuis le fameux dépôt de livres par Lee Harvey Oswald.

Dealey Plaza n’a pratiquement pas changé depuis 1963 : la colline gazonnée, le dépôt, tout y est comme dans les films Super 8mm et autres photos de l’odieux assassinat. Au 6e étage du dépôt de livres, d’où seraient parties les balles tirées par Oswald, une exposition très sobre et très complète permet à toutes et à tous d’en savoir un peu plus sur ce qui se serait passé ici en 1963. Le coin d’où seraient parties les balles est encadré par une cage de verre, des boîtes des livres y sont agencées comme elles l’auraient été lors de ce jour fatidique. Cette présentation et l’interdiction formelle de prendre des photos impose un climat de sérieux et évite les actes de mauvais goût. On y fait aussi la part belle aux théories de complot sans pour autant sombrer dans le conspirationnisme. La pièce la plus intéressante reste une maquette du quartier qui fut utilisée par la Warren Commission tant décriée par ceux qui restent convaincus que l’assassinat du président Kennedy n’était pas l’œuvre malheureuse d’un seul homme. En savoir plus sur ce musée.

Forth Worth, TX

fortworth-triptic

Si vous êtes dans la région, notez que les trains entre Dallas et Fort Worth ne circulent pas le dimanche. Si vous êtes installés dans le coin de Dallas et que vous souhaitez voir Fort Worth ou la réciproque, faites ce déplacement en semaine ou le samedi ! Pour en savoir plus, consultez les horaires du Trinity Railway Express.

Fort Worth est une ville beaucoup plus intéressante par son architecture, son centre-ville foisonnant de restaurants type ‘steak house’, son quartier historique de Sundance Square, ses nombreux musées et plus encore. Fort Worth mériterait même que l’on s’y intéresse plus que Dallas lors d’un prochain déplacement.

forthworth

Ce qu’il faut faire :

A éviter :

  • Les quartiers au Sud et Sud Ouest de la ville de Dallas.
  • Le Musée « Old Red Museum » près de Dealey Plaza. Musée bâclé, un peu fourre-tout. Vous y apprendrez que l’inventeur du guichet automatique est Donald Wetzel de Dallas. Bon, voilà vous le savez déjà …
  • Vous faire prendre en photo au milieu d’Elm Street, debout sur la croix qui marque le lieu de l’impact des balles tirées sur Kennedy, c’est d’un mauvais goût …
  • Chercher un bon restaurant dans le vieux centre-ville de Dallas
  • Les magasins « Cow Boy » ou style texan, ce qui est abordable est fabriqué en chine, le reste est trop cher et franchement, une fois dans l’avion vous vous rendrez compte que vous ne porterez plus jamais ce chapeau en public …
  • Les antiquaires de Market Center, Hi Line et Riverfront : ce ne sont que des magasins de meubles.

Si vous avez le temps :

Liens utiles :


2 thoughts on “Dallas et Fort Worth

  1. Pingback: Fort Worth – The Stockyards | EnAmérique

  2. NOURA

    Depuis quelque année j’ai bien cru que les états Unis avec 51 états qui portes des lois chacun a sa part mais qu’on j’ai bien feuilletez cette états de D…sa me prend au loin de demander un itinéraires bien entoures d’un légende qui remonte a des siècle…alors qu’ont lu cette belle images écrites d’une fantaisie et énigmes secret sa veut donne le courage et la curiosité de la visité aussi au plis belle voyage que j’aimerais avec un ami ou un projets de voyage préparer d’une information riche

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *